Les différents types de thérapies pour adolescents (2/2)

Les différents types de thérapies pour adolescents (2/2)

Therapie pour adolescentsPendant qu’ils suivent des programmes de traitement, les adolescents peuvent avoir l’occasion de participer à diverses formes de thérapie de groupe pour leur permettre d’acquérir des compétences d’adaptation et recevoir du soutien et un accompagnement. Chaque type de thérapie offre aux adolescents les outils nécessaires pour faire face aux traumatismes, développer leur estime de soi et mieux gérer les facteurs de stress de la vie en général. Les adolescents ne peuvent, certes, pas bénéficier de tous les types de thérapies, néanmoins, il est important pour eux de définir quelles approches a le plus d’impact positif et peut constituer un pas de plus vers la guérison. L’exploration des divers types de thérapies peut, en effet, aider les adolescents à mieux se préparer au processus de traitement.

5 – Thérapie cognitivo-comportementale

À la base de la thérapie cognitivo-comportementale (ou TCC), il y a le besoin de remettre en question les schémas de pensée inadaptés et de les remplacer par des versions plus saines. Les exercices de TCC utilisés dans les programmes de traitement pour les jeunes servent à réduire les schémas de pensée inutiles et leurs comportements connexes en utilisant la pleine conscience et les habiletés d’adaptation.

Pendant les séances de thérapie cognitivo-comportementale, les adolescents créeront des feuilles d’objectifs pour refléter les domaines qui leur causent le plus de difficultés dans la vie quotidienne. Tout au long de chaque session, les adolescents travailleront sur les progrès de leurs objectifs et discuteront de leurs résultats avec leurs pairs. Le groupe peut s’aider mutuellement à se fixer des objectifs efficaces et à établir un plan d’action pour les atteindre. Au fur et à mesure que les membres du groupe atteignent leurs buts, de nouveaux objectifs sont fixés pour continuer à pousser vers le mieux-être. Les objectifs devraient augmenter lentement en difficulté pour maintenir l’élan et prévenir les reculs.

Avec le temps, la TCC peut aider à réduire l’envie de généraliser ou de catastropher des situations qui peuvent être gérées par des méthodes d’adaptation positives. Les schémas de pensée positifs et l’application ciblée des habiletés d’adaptation devraient éventuellement devenir une habitude lors des séances régulières de TCC en groupe.

6 – Thérapie comportementale dialectique

La thérapie comportementale dialectique vise à réduire les modes de pensée inadaptés en utilisant quatre modules de compétences. Les modules de compétences tournent autour de la pleine conscience, des relations interpersonnelles, de la régulation émotionnelle et de la tolérance à la détresse. Chaque module contient des points focaux et des exercices pour aider les adolescents à maîtriser ces quatre domaines.

Le module sur la pleine conscience enseigne aux adolescents comment remarquer et accepter leurs émotions sans jugement. Dans le module de l’efficacité interpersonnelle, les adolescents apprennent à fixer des limites, à communiquer clairement et à entretenir des relations. Dans les modules de régulation émotionnelle, l’accent est mis sur l’identification des émotions et la régulation croissante de ces sentiments. Le module sur la tolérance à la détresse rassemble tous les éléments en se concentrant sur la façon dont les adolescents peuvent faire face à des circonstances stressantes.

Dans chacun de ces modules se trouvent des activités à compléter individuellement et en groupe. Les adolescents peuvent rapidement développer leurs habiletés d’adaptation grâce à des séances de thérapie comportementale dialectique pendant qu’ils sont inscrits à des programmes de traitement pour adolescents. Les modules présenteront des outils spécifiques que les adolescents pourront utiliser pour suivre les situations qui font dérailler leurs progrès thérapeutiques, analyser les chaînes de comportement et se soucier de leur bien-être.

7 – Amélioration de l’image corporelle

Le développement et le maintien d’une image corporelle saine peuvent exiger beaucoup de travail, mais la thérapie de groupe dans les programmes de traitement pour les adolescents peut aider. Les séances de groupe mettent l’accent sur le renforcement de l’estime de soi en remettant en question les messages sociétaux qui ont pu favoriser le développement d’une image corporelle négative. Les séances de groupe approfondiront en profondeur tous les facteurs causatifs potentiels qui peuvent mener à une mauvaise image corporelle.

Le groupe peut utiliser des outils complets pour explorer leur image mentale de leur corps et remettre en question ces perceptions souvent inexactes. Les séances de groupe seront également axées sur l’établissement de la confiance en se félicitant les uns les autres et en partageant des expériences avec les autres. La rétroaction des pairs peut aider à dissiper les perceptions négatives de l’image corporelle et à renforcer la confiance autour des aspects positifs.

Les membres du groupe ont souvent l’occasion d’explorer l’estime de soi sous divers angles pour atténuer les problèmes d’image corporelle négative. Ils peuvent explorer les façons dont leur valeur transcende leur image corporelle pour équilibrer leurs perceptions et améliorer leur confiance en eux.

8 – Thérapie familiale et relationnelle

La famille et les relations peuvent jouer un rôle important dans le rétablissement des adolescents inscrits aux programmes de traitement. La thérapie de groupe pour la famille et les relations met l’accent sur le maintien des relations interpersonnelles à travers toutes les expériences et les défis positifs de la vie. Les membres du groupe peuvent examiner les antécédents de leur famille alors qu’ils travaillent à leur mieux-être. L’exploration de la famille et des relations peut aider les adolescents à en apprendre beaucoup sur eux-mêmes en cours de route.

Au fur et à mesure que les membres du groupe partagent leurs expériences, leurs pairs peuvent s’associer pour offrir du soutien ou des conseils. Parler des défis et des situations difficiles peut révéler des schémas qui perturbent le processus de guérison et freinent les progrès réalisés dans le traitement. Bien que le soutien à lui seul soit d’une valeur incommensurable pour ces adolescents, les séances sur la famille et les relations mettent aussi l’accent sur l’acquisition de compétences.

Au cours de leurs séances de groupe, les adolescents peuvent travailler avec leurs pairs pour améliorer leur capacité à communiquer clairement avec les autres. Les exercices peuvent aussi porter sur la résolution de conflits, l’établissement d’un climat de confiance et le maintien de relations saines. Les adolescents auront de nombreuses occasions de développer et de mettre en pratique leurs compétences dans le cadre d’une thérapie de groupe.

En tant que parents, vous désirez sans nul doute offrir à votre adolescent les moyens de s’épanouir tout en restant à l’abri des troubles et traumatismes qui peuvent nuire à sa santé mentale et son équilibre psychique. Pour vous aider à atteindre ce but, nous vous invitons à nous contacter afin que nous puissions vous indiquer le thérapeute qui saura vous aider et accompagner votre adolescent.